Fécondation et problèmes liés à la fécondation - Ts

Thème: 
6 Reproduction chez les mammifères
Chapitre: 
15
 

Introduction 

A la suite d'un accouplement, les gamètes (mâle et femelle) peuvent se rencontrer et même fusionner leur noyau : c'est la fécondation. 
 
Celle-ci comprend plusieurs étapes.
 
Cependant certains facteurs peuvent empêcher la rencontre de ces gamètes.
 
Ce qui peut constituer une entrave à la fécondation

I. Déroulement de la fécondation

I.1 Notion de fécondation

La fécondation est l'ensemble des phénomènes aboutissant à l'union du gamète mâle et du gamète femelle.

I.2 Étapes de la fécondation

 
 
La fécondation comporte plusieurs étapes qu'on peut ainsi résumer :

II.2.1 Migration des gamètes

Le gamète femelle libéré lors de la ponte ovulaire est recueilli par les trompes de Fallope.
 
Il descend de l'oviducte grâce aux contractions des parois de la trompe.
 
Après leur sortie des testicules, les gamètes mâles empruntent l'épididyme, le spermiducte, l'urètre avant d'être libérés au niveau de l'orifice uro-génital, au cours de l'éjaculation, dans le vagin.
 
Dans les voies génitales femelles, grâce à leur mobilité (due aux battements du flagelle qui nécessitent de l'énergie) et à la glaire cervicale (libérée par les cryptes du col de l'utérus) les spermatozoïdes traversent le vagin, l'utérus et arrivent au niveau de la trompe de Fallope à la rencontre du gamète femelle.
 
Lors de ce transit dans les voies génitales femelles, les spermatozoïdes vont subir des transformations qui les rendent fécondants : c'est la capacitatio

II.2.2 Rencontre des gamètes

La rencontre des gamètes a lieu au $1/3$ supérieur de la trompe de Fallope.
 
Les spermatozoïdes au voisinage du gamète femelle entre en contact avec les cellules folliculaires (dont l'ensemble forme la corona radiata).
 
Celles-ci se rétractent entrainant les spermatozoïdes à l'intérieur du gamète femelle.

II.2.3 Pénétration d'un spermatozoïde et la réaction de l'ovocyte 

La pénétration du spermatozoïde provoque un réveil physiologique de l'ovocyte qui se traduit par :
 
$\bullet\ $ La formation de la membrane de fécondation :
 
Au début de la pénétration du spermatozoïde, les granules corticaux libèrent leur contenu dans l'espace ovocytaire.
 
La substance ainsi rejetée constitue la membrane de fécondation qui empêche la pénétration de spermatozoïdes surnuméraires.
 
Il s'agit donc d'un mécanisme de protection contre la polyspermie.
 
$\bullet\ $ L'achèvement de la maturation : rappelons que le gamète femelle se trouve bloqué au stade d'ovocyte $II.$
 
Dès la pénétration  du spermatozoïde, il achève sa méiose et expulse le second globule polaire.
 
Le noyau de l'ovocyte est alors apte à fusionner avec celui du spermatozoïde.

II.2.4 La fusion des noyaux

Après la pénétration, les noyaux spermatique et ovulaire se désorganisent et deviennent des pronucléi (pronucléus mâle et pronucléus femelle).
 
Ensuite des pronucléi fusionnent : c'est la caryogamie ou amphimixie.
 
On obtient alors une cellule à $2n$ chromosomes appelée cellule œuf ou zygote.

II. Les entraves à la  rencontre des gamètes

II.1 Entraves liés aux appareils génitaux

Chez le mâle  une cryptorchidie, une obturation des canaux déférents ou une impuissance empêche la fécondation.
 
Chez la femelle des trompes bouchées ou des malformations congénitales s'opposant à la montée des spermatozoïdes ou à la descente de l'ovocyte $II$ ; la rencontre des deux gamètes devient impossible.

II.2 Entraves liés gamètes

Les spermatozoïdes : leurs malformations (tératospermie) (double tête, flagelle bifide ou absent), leur immobilité (asthénospermie), leur quantité insuffisante dans l'éjaculât (oligospermie), leur absence dans le sperme (azoospermie) peuvent empêcher la fécondation.
 
Le processus de la capacitation des spermatozoïdes est indispensable pour qu'ils puissent franchir la barrière constituée par les cellules folliculaires et atteindre l'ovocyte.
 
L'ovocyte $II$ : son immaturité le rend non fécondant. 
 
L'ovocyte $II$ est fécondable seulement les $6$ à $24$ heures qui suivent l'ovulation.
 
Il doit être à un stade de maturation précis : en métaphase $II$

II.3 Entraves liés à l'état général de l'organisme

Toute atteinte sérieuse de l'organisme peut empêcher la fécondation.

Conclusion

La fécondation est une étape importante dans la reproduction de l'espèce.
 
En effet, elle permet de maintenir la garniture chromosomique de l'espèce.
 
Malgré  les problèmes liés à la fécondation, l'évolution de la science est telle que certains d'entre eux sont résolus.
 
Niveau: 
Classe: 
Auteur: 
Daouda Tine

Ajouter un commentaire

Plain text

  • Aucune balise HTML autorisée.
  • Les adresses de pages web et de courriels sont transformées en liens automatiquement.